• c/o Winds of Hope Foundation 20 avenue de Florimont, 1006 Lausanne Suisse
  • +41 (0)21 320 77 22
  • info@nonoma.org

La Voix du Paysan

Je ne suis pas quelqu'un qui fait de la radio mais avant tout un homme qui parle avec un autre homme. Frank Musy

Informations générales

La Voix du Paysan

Association burkinabée
Créée en 2004

la voix du paysan

Contact

logo la voix du paysan

Equipe

Adama Sougouri
Jean-Pierre Leupin

Activités

Sensibilisation
Détection précoce
Référencement
Lutte contre la malnutrition

Généralités

20 ans la voix du paysan 373*280

La radio associative, « La voix du paysan » est basée à Ouahigouya, à quelques dizaines de kilomètres de la frontière avec le Mali. Ce qui fait que sa zone de couverture va jusqu’au pays dogon. C’est un media créé le 18 avril 1996 par la Fédération nationale des groupements Naam. Pour ce qui est des groupements Naam, il s’agit d’une formule associative originale qui reprend et réactualise une forme traditionnelle d’organisation communautaire de jeunes : le Kombi-Naam ou « pouvoir des jeunes ». Les jeunes d’un même village ou d’un quartier (20 à 25 ans pour les garçons, 15 à 20 ans pour les filles), se mettent d’accord pour organiser le Kombi-Naam, en général pendant la saison des pluies, principalement pour les travaux champêtres.  Ces groupements Naam réactualisés existent depuis 1967. Aujourd’hui cette fédération compte 85 unions avec 5 260 groupements de base et 653 931 membres, et un taux de couverture de 23 provinces au Burkina Faso. Ainsi fait, la création de la radio « La voix du paysan » répondait à l’une des attentes des paysans qui voulaient un organe d’information performant afin de porter à la connaissance de toute la population, les nouvelles techniques culturales développées au sein de la fédération.

Les 1er, 2 et 3 décembre 2016 a été fêté à Ouahigouya (Burkina Faso) le 20e anniversaire de la Voix du Paysan. Créée en 1996 par Bernard Lédéa Ouedraogo, fondateur de groupements NAAM, avec l’aide combien précieuse et efficace de Frank Musy, journaliste à la Radio Suisse Romande, hélas décédé en 2004, elle s’est fixée comme mission de servir la communauté paysanne par des actions de communication et de développement afin d’améliorer les conditions de vie de la population de la région du Nord du Burkina Faso.
Depuis 2004, elle participe activement à la lutte contre le noma par des actions d’information dans les villages, en collaboration avec Persis-Burkina et avec le soutien de Winds of Hope et de Noma –Hilfe-Schweiz. L’enthousiasme et les encouragements qu’ont manifestés les nombreux participants à la fête, toutes classes de la population confondues, montrent à quel point la station est appréciée et ne peuvent qu’inciter la Voix du Paysan à persévérer dans la voie tracée par ses fondateurs. Le monde rural était fortement représenté et s’est impliqué avec conviction dans l’organisation de cet anniversaire.

la voix du paysan sensi

Généralités

20 ans la voix du paysan 373*280

La radio associative, « La voix du paysan » est basée à Ouahigouya, à quelques dizaines de kilomètres de la frontière avec le Mali. Ce qui fait que sa zone de couverture va jusqu’au pays dogon. C’est un media créé le 18 avril 1996 par la Fédération nationale des groupements Naam. Pour ce qui est des groupements Naam, il s’agit d’une formule associative originale qui reprend et réactualise une forme traditionnelle d’organisation communautaire de jeunes : le Kombi-Naam ou « pouvoir des jeunes ». Les jeunes d’un même village ou d’un quartier (20 à 25 ans pour les garçons, 15 à 20 ans pour les filles), se mettent d’accord pour organiser le Kombi-Naam, en général pendant la saison des pluies, principalement pour les travaux champêtres.  Ces groupements Naam réactualisés existent depuis 1967. Aujourd’hui cette fédération compte 85 unions avec 5 260 groupements de base et 653 931 membres, et un taux de couverture de 23 provinces au Burkina Faso. Ainsi fait, la création de la radio « La voix du paysan » répondait à l’une des attentes des paysans qui voulaient un organe d’information performant afin de porter à la connaissance de toute la population, les nouvelles techniques culturales développées au sein de la fédération.

Les 1er, 2 et 3 décembre 2016 a été fêté à Ouahigouya (Burkina Faso) le 20e anniversaire de la Voix du Paysan. Créée en 1996 par Bernard Lédéa Ouedraogo, fondateur de groupements NAAM, avec l’aide combien précieuse et efficace de Frank Musy, journaliste à la Radio Suisse Romande, hélas décédé en 2004, elle s’est fixée comme mission de servir la communauté paysanne par des actions de communication et de développement afin d’améliorer les conditions de vie de la population de la région du Nord du Burkina Faso.
Depuis 2004, elle participe activement à la lutte contre le noma par des actions d’information dans les villages, en collaboration avec Persis-Burkina et avec le soutien de Winds of Hope et de Noma –Hilfe-Schweiz. L’enthousiasme et les encouragements qu’ont manifestés les nombreux participants à la fête, toutes classes de la population confondues, montrent à quel point la station est appréciée et ne peuvent qu’inciter la Voix du Paysan à persévérer dans la voie tracée par ses fondateurs. Le monde rural était fortement représenté et s’est impliqué avec conviction dans l’organisation de cet anniversaire.

la voix du paysan sensi

Domaines d'intervention

Emissions radiophoniques

zebre enfants voix paysan
theatre voix paysan

Théatres

Sensibilisation

sensib village voix paysan
la voix du paysan kit dentifrice

Prévention