• c/o Winds of Hope Foundation 20 avenue de Florimont, 1006 Lausanne Suisse
  • +41 (0)21 320 77 22
  • info@nonoma.org

AEMV

Informations générales

AEMV

Association à but non lucratif
reconnue d’utilité publique
fondée à Genève en 1979
par le Dr Denys Montandon et Mr Pittet

aemv

Contact

Case postale 110
CH – 1211 Genève
Tél : +41 22 372 80 12
Karin.Uelfeti@hcuge.ch
www.aemv.ch

Comité

Prof. Brigitte, Pittet Présidente
Mme Denise Castioni, Vice-Présidente
Mme Karin Ulfeti, Secrétaire
M. Christian Huber, Trésorier
Dr Benedict Rilliet, membre
Dre Catherine Berthoud, membre
Prof. Denys Montandon, membre d’honneur

Activités

Missions chirurgicale
Prise en charge
Réadaptation
Formation et recherche
Conseils, consultations à distance

Généralités

Tous ceux qui ont vu, ou connu, une personne défigurée par une maladie, une tumeur ou un accident savent qu’une mutilation du visage touche un être humain dans ce qu’il a de plus intime et de plus personnel. Certains acceptent plus facilement que d’autres des tares d’ordre esthétique, mais lorsqu’un handicap fonctionnel s’y ajoute, tout doit être mis en œuvre pour y remédier. Chez les enfants, les mutilations de la face peuvent devenir un obstacle à leur développement harmonieux au sein de la société.

L’Association d’entraide des mutilés du visage a été créée en 1979 par le Docteur Denys Montandon et Monsieur Fernand Pittet, afin de venir en aide aux personnes défigurées suite à une malformation congénitale, un accident, une tumeur ou une maladie. Bien que centrée principalement sur la reconstruction chirurgicale des mutilations, l’AEMV, dès sa fondation, s’est efforcée de mettre tous les moyens à disposition pour aider les patients concernés à surmonter leur handicap.

L’AEMV est une association à but non lucratif, sans appartenance politique ou confessionnelle et elle est reconnue d’utilité publique par l’autorité fiscale.

Domaines d'intervention

IMG_9385

Missions chirurgicales

Depuis sa création, les médecins membres de l’AEMV se rendent annuellement dans une série de pays dépourvus de soins spécialisés. Ces missions permettent d’opérer des dizaines d’enfants souffrant principalement de malformations congénitales et de séquelles de brûlure et de noma. Du matériel médical a été acheminé et parfois laissé en donation aux centres qui ont accueilli ces  missions.

La plupart des missions chirurgicales ont été organisées et financées en collaboration avec l’organisation Sentinelles et ses maisons d’accueil au Niger et au Burkina Faso.

Prise en charge

La reconstruction d’un visage mutilé par une malformation, une maladie ou un accident ne se limite pas à une opération chirurgicale. Le plus souvent, plusieurs interventions sont nécessaires et certains patients doivent être repris pour des corrections après plusieurs années.

IMG_5893

Grâce à sa collaboration avec des ONG telles que Sentinelles, Terre des Hommes ou l’Hymne aux enfants, la plupart des opérés sont suivis à long terme et reviennent parfois si une nouvelle intervention doit être envisagée. Dans la réadaptation de certains patients il faut inclure parfois des mesures telles que la physiothérapie ou des prothèses oculaires.

photo Dr.Daou

Formation

Encourager la formation dans le domaine de la chirurgie plastique et reconstructrice de la face fait également partie des objectifs de l’AEMV. Tant les missions chirurgicales en Afrique que les patients opérés à Genève ont permis à une série de jeunes chirurgiens de se perfectionner dans ce domaine de pointe et de retransmettre leurs connaissances dans leurs pays respectifs.

facing africa

Conseil à distance

Des photos et un court historique de cas de mutilation faciale peuvent être adressés à nos experts qui se feront un devoir de donner leur avis, faire un diagnostic et suggérer un éventuel traitement. Alternativement, des consultations à distance peuvent être effectuées par l’intermédiaire du RAFT (télémédecine).

Gesnoma Labo LCV2 373*368

Recherche

L’ AEMV soutient des recherches visant particulièrement l’innovation dans la chirurgie des lambeaux et les processus de cicatrisation. Le Gesnoma (Geneva study group on noma) a été fondé en lien avec l’AEMV